Les standards

Le GTIN : un code pour développer vos ventes en ligne

Le GTIN (Global Trade Item Number) désigne le code qui identifie de manière unique votre produit. Il se retrouve le plus souvent inscrit au-dessous du code-barres des produits. C’est un code international, qui peut être lu partout dans le monde. Il est hiérarchisé et structuré, ce qui garantit son caractère unique. Il constitue une clé d’accès à un enregistrement préalable dans une base de données, utile aux fabricants comme aux Market Place pour identifier le vrai propriétaire de la marque.

Comment obtenir le code GTIN d’un produit ?

Vous êtes revendeurs/ distributeurs ?

Si vous revendez un produit de marque, votre fournisseur doit vous indiquer le code GTIN du produit que vous vendez. Le plus simple pour trouver le code GTIN (ou EAN), généralement à 13 chiffres, est de repérer le code-barres sur l’emballage du produit. Le code GTIN se situe en dessous du code à barres. Si vous ne le trouvez pas, contactez le fournisseur à partir de l’annuaire GEPIR.
Vous êtes fabricant ou détenteur de marque ?

Si vous commercialisez des produits à votre marque, c’est à vous de fournir vos propres codes GTIN. Si votre entreprise n’utilise pas encore les codes et les codesbarres GS1, notamment pour la vente en magasin, il vous faudra les créer. Pour cela, il vous faudra obtenir un préfixe entreprise auprès de GS1 France. Vous pourrez ensuite créer vos codes GTIN et les enregistrer dans l’outil « mes codes-barres » mis à disposition par GS1.

Principe de codification

C’est l’entreprise propriétaire de la marque commerciale qui doit codifier les articles avec un GTIN. Cette entreprise peut être fabricant, importateur, grossiste ou distributeur, qui fait fabriquer les produits (en France ou à l’étranger) et les commercialise sous une marque qui lui appartient.

Le code GTIN 13, matérialisé par une série de 13 chiffres est structuré de la manière suivante :

Préfixe entreprise :

Code attribué par GS1 France qui comporte 6, 7, 8, 9, 10 ou 11 chiffres selon les besoins de codification de l’entreprise.

Code produit :

Code attribué par le propriétaire de la marque commerciale. Il dispose de 6, 5, 4, 3, 2 ou 1 chiffres selon la longueur du préfixe entreprise. C’est la seule partie variable du code, incrémenté par l’entreprise.

Clé de contrôle :

Elle se calcule sur la base des chiffres précédents et permet d’éviter toute erreur de saisie. Elle peut être calculé à partir d'ici.