Les standards de la RFID

La RFID, comment cela fonctionne ?

La RFID est une technologie d’identification automatique, qui permet d’identifier un objet muni d’une étiquette capable d’émettre des données en utilisant les ondes radios. Cette technologie permet d’établir un dialogue entre une étiquette RFID, aussi appelée « tag »,  et un dispositif de lecture sans nécessité de contact physique.
Chaque tag RFID renferme une clé d’identification (le code produit, le numéro de colis, etc.), associé à un numéro de série. Chaque article tagué RFID est ainsi identifié de façon unique.

L'EPC (Electronic Product Code) pour le partage de l’information à distance

Le standard EPC (Electronic Product Code) est un système de codification permettant l’identification unique de tous les biens de la chaîne d’approvisionnement. Il va permettre de répondre aux besoins des entreprises pour l’échange et le partage d’informations : le suivi unitaire des objets grâce au code EPC, la capture à distance de l’information grâce à la RFID et le stockage et l’accès à l’information grâce à un réseau EPC.

Le standard EPC repose sur trois composantes :

  • le code EPC : chaque objet est identifié par un code unique et peut être tracé unitairement.
  • les étiquettes RFID : Technologie de support du système EPC, ces étiquettes permettent de transporter l’information (le code EPC en l’occurrence). Elles sont de très petite dimension et ont une capacité de 96 bits. Elles peuvent être placées dans l’emballage ou dans le produit lui-même ;
  • le réseau EPC : basé sur les technologies Internet, il permet, dans un cadre sécurisé, de diffuser et de retrouver l’information relative à n’importe quel objet identifié par un code EPC.

Le standard EPC Gen 2 : Comment renouveler l’expérience Client en magasin?

Le standard Gen2 est le référentiel mondial pour le marquage RFID des produits manufacturés. Défini à partir des besoins des leaders de la distribution et des produits de consommation courante, il permet l’identification simultanée de plusieurs centaines d’objets équipés d’une étiquette RFID dans son champ d’action. Il permet ainsi de capter le numéro EPC unique inscrit dans la puce et donc capturer les données de l’étiquette. Il autorise également la mise à jour des données de l’étiquette mais peut également la rendre inopérante de façon définitive après le passage en caisse.

Le standard Gen2 répond à quatre exigences majeures :

  • Cette solution globale fonctionne aussi bien en Europe, en Chine et aux Etats-Unis.
  • La technologie est opérationnelle dans tous les contextes d’usages : depuis l’usine jusqu’aux magasins.
  • Ce standard de marquage est adapté aussi bien aux unités consommateurs qu’aux unités logistiques et supports réutilisables.
  • C’est une réponse ajustée aux besoins d’identification des produits manufacturés.