L'étude GS1 France sur la facture électronique

Etudes / Analyses

Aujourd’hui en France, 75 % des entreprises déclarent utiliser le format électronique pour leurs échanges de factures, parmi d'autres canaux de réception ou émission (papier, pdf...), et 82 % des entreprises sondées déclarent avoir prévu de généraliser ce processus d’ici 2 ans.

Le recours à la facturation électronique permet de gagner à la fois du temps et de l’argent, de rendre plus fluides les processus mais aussi de se conformer à la loi.

Les économies liées à l’usage de la facturation électronique

  • La facture électronique entrante coûte jusqu’à 10 € de moins que la même facture papier (source : GS1 France 2010)
  • La facture électronique sortante coûte jusqu’à 6,50 € de moins que la même facture papier (source : études Billentis 2013)
  • Et plus généralement : réduction des coûts (impression et envoi postal), diminution de l’empreinte carbone, suppression des manipulations de documents « papier », diminution des temps de traitement, garantie de remise des documents, fluidité des échanges, avantage concurrentiel (clause de dématérialisation de plus en plus présente dans les marchés publics et dans les cahiers des charges des distributeurs français). (Sources : www.economie.gouv.fr/entreprises/marches-publics-facture-electronique)

Retrouvez les principaux résultats de l'étude dans le document à télécharger.

Documents à télécharger