GS1 France et EDONI signent un accord de partenariat

Standards : Catalogues électroniques / GDSN, Codification / Identification, Echanges Electroniques / EDI

  • Mardi 5 juin 2018
  • Types de documents : Communiqués de presse
  • Secteurs d'activités : Batiment/Construction/Bricolage
  • Enjeux : Conférences / Evénements

GS1 France et EDONI ont signé un accord de partenariat pour promouvoir les standards GS1 dans la filière bâtiment. Cet accord permettra aux acteurs de la filière de disposer d’un format standardisé et reconnu au niveau international pour leurs échanges électroniques et la création d’un référentiel commun.

Le secteur du bâtiment est composé de plusieurs sous-secteurs, dont celui de la quincaillerie, qui utilise principalement des standards sectoriels. Fondée en 1986, l’association EDONI (Echange de Données Normalisées et Informatisées) avait pour objectif premier de faire travailler ensemble le négoce et les fournisseurs du marché de la quincaillerie et des fournitures industrielles autour des problématiques liées aux échanges de données informatisés (EDI). Or, pour que ces échanges en EDI fonctionnent au mieux, il est préférable que les acteurs se basent sur un langage commun. Raison pour laquelle le rapprochement entre GS1 France, garant d’un langage commun basé sur l’utilisation de standards internationaux et interopérables, et EDONI, s’est concrétisé par la signature d’un partenariat le 20 avril 2018 chez GS1 France en présence de François Deprey, Président Exécutif GS1 France, et Christian Rosescou, Président de l’association EDONI.

Echanger de l’information de qualité

"Tout comme pour GS1 France, l’une des priorités d’EDONI est encore et toujours, de faciliter l’échange des données produits entre les acteurs économiques, en intégrant des données sectorielles", ont déclaré Christian Rosescou et François Deprey.

"La signature du partenariat de ce jour avec GS1 France, est un signal fort adressé à nos adhérents fabricants, fournisseurs de la distribution spécialisée en fourniture industrielle, quincaillerie et matériaux de construction. Ce partenariat s’intègre tout naturellement dans le processus « Déploiement 2018 » du référentiel EDONI.

Elle nous engage réciproquement, EDONI et GS1 France, à promouvoir, auprès de nos membres, d’une part les standards internationaux GS1 tels que le code GTIN (symbolisé en code à barre EAN), les Echanges de Données Informatisés (EDI), la Gestion des Données Synchronisées et le réseau d’interconnexion des catalogues électroniques (GDSN) ou encore la RFID, et d’autre part le référentiel EDONI utilisant les standards GS1 pour une plus grande diffusion. Cette signature est donc aussi et surtout, un pas de plus vers la normalisation des échanges fabricant–distributeur-utilisateur, dans un environnement international digital."

Pour les acteurs du secteur de la quincaillerie, le recours aux standards GS1 est synonyme d’une meilleure identification des pièces, d’une connaissance plus précise et en temps réel de leur stock, d’une utilisation d’un format commun de données pour faciliter les échanges. Les standards GS1 devraient ainsi être un levier de performance réel pour tous les acteurs du secteur quincaillerie - outillage.

A propos de GS1 France
Avec 40 000 entreprises adhérentes en France et 1,5 million dans le monde, la mission de GS1 dans 150 pays est, depuis plus de 40 ans, de standardiser les technologies pour simplifier, optimiser et sécuriser les échanges d’informations entre les entreprises.
Présente dans plus de 15 filières, (Produits Grande consommation, Santé, Produits Frais, E-commerce, Vin et spiritueux, Ferroviaire, Energie, Fiduciaire, Transport et logistique...) GS1 France propose aux acteurs du marché un espace de collaboration pour co-concevoir les standards et solutions qui répondent à leurs enjeux business autour de trois domaines clés : le produit digitalisé, la supply chain interconnectée et le commerce omnicanal.
GS1 France accompagne aussi bien les grands groupes que les TPE/ PME à mettre en œuvre le code à barres, les échanges dématérialisés, les catalogues électroniques, le commerce électronique, la RFID...

A propos d’EDONI
EDONI est une association à but non-lucratif créée en 1986 à l’initiative des distributeurs et des fabricants, pour la réflexion et l’anticipation des besoins dans le cadre des échanges des données informatisées ainsi que pour l’étude et le développement des solutions en mutualisant les compétences à travers les commissions de travail.
Sa première mission était l’EDI et à partir de 2016 sa nouvelle mission est devenue la création et la mise en place d’un référentiel commun à travers un langage normalisé, durable et de qualité entre les partenaires économiques.

Pour plus d’informations: