GS1 France et GALIA signent un protocole d’accord pour développer la dématérialisation des documents


Standards : Echanges Electroniques / EDI

  • Jeudi 1 mars 2012
  • Types de documents : Communiqués de presse
  • Secteurs d'activités : Transport et logistique
  • Enjeux : Facture dématérialisée

L’objectif visé par cette collaboration étroite est d’apporter à toutes les entreprises les moyens d’optimiser leur chaîne d’approvisionnement grâce aux actions menées en synergie par les deux organisations.

Une Directive européenne qui favorise la dématérialisation de la facture

La dématérialisation fiscale de la facture est aujourd’hui une réalité (60 % des factures sont dématérialisées fiscalement chez les cinq plus grands distributeurs en France).Son utilisation reste cependant à généraliser chez les PME/TPE. Ceci passe notamment par une simplification des réglementations en vigueur, qui reste aujourd’hui le principal frein.Cette simplification se profile avec l’adoption par l’Union européenne d’une nouvelle directive TVA.

Elle vise notamment à mettre sur un plan d’égalité la facture papier et la facture électronique. GS1 France et GALIA considèrent que ce traitement égal facilitera grandement la généralisation de la facture et feront connaître leurs attentes quant aux modalités de transposition de cette directive en France.

Dématérialisation des documents dans le secteur du Transport et de la Logistique

La définition ainsi que la mise en œuvre de documents dématérialisés dans le secteur du Transport et de la Logistique restent encore des objectifs importants pour les donneurs d’ordre et les prestataires. La définition de spécifications communes aux deux organisations permettra de faciliter et d’accélérer l’atteinte de ces objectifs.

Un programme d’actions en deux volets, est d’ors et déjà planifié afin d’amorcer la collaboration :

  • Un groupe de travail commun sur la facture dématérialisée. Ce groupe élaborera un document d’analyse et de préconisations sur la transposition, en France, de la nouvelle directive européenne sur la facture dématérialisée.
  • Rapprochement des spécifications pour la dématérialisation des documents dans le transport. Ce rapprochement va permettre de faciliter la dématérialisation des documents avec les acteurs du transport en simplifiant la mise en œuvre avec les chargeurs des différents secteurs utilisant les standards GS1 et GALIA.

    
« Nous sommes heureux de ce nouvel accord de collaboration qui lie GS1 et GALIA, qui va permettre d’associer nos forces dans l’intérêt des entreprises de nos filières respectives. Le programme d’actions que nous avons bâti autour de la dématérialisation des documents et particulièrement dans le domaine de la facturation, doit permettre d’en faciliter l’approche et la mise en œuvre par les entreprises, quelle que soit leur situation ou leur taille. Nous espérons que cela leur permettra de gagner en compétitivité.»  confirment Patrick Reilhac, directeur de Galia et Pierre Georget, directeur général de GS1 France.

A propos de GALIA…

GALIA est une association loi de 1901 créée en 1984 à l'initiative de Renault et de PSA Peugeot Citroën, et d'une trentaine de leurs principaux fournisseurs. GALIA comprend aujourd'hui 250 membres répartis entre membres actifs (sociétés industrielles), membres associés (filiales de membres actifs et organisations professionnelles) et membres Club (sociétés de services).
GALIA est un organisme chargé d'élaborer, de promouvoir des "standards d'échanges de produits et d'informations entre les entreprises de la filière automobile" et d’aider les partenaires à leur mise en œuvre. Les domaines couverts par GALIA sont la logistique, l’ingénierie, le B2B et les échanges électroniques professionnels.
De  plus GALIA est membre de l'organisation européenne Odette dont la mission est identique à la sienne pour l'Europe et associé dans des partenariats  avec ses homologues américaine (AIAG), et japonaises (JAMA/JAPIA)…

Pour plus d’informations: