Le foodservice choisit les standards GS1 pour sa transformation digitale

Standards : Catalogues électroniques / GDSN, Codification / Identification, Echanges Electroniques / EDI

  • Jeudi 13 octobre 2016
  • Types de documents : Communiqués de presse
  • Enjeux : Fiches-produits

Le 6 octobre dernier, à l’occasion de la conférence "La qualité de l’information à l’heure du digital : l’ingrédient du succès en foodservice ?" qui s’est déroulée au sein du ColLABorative Center de GS1 France, les principaux acteurs de la filière ont réaffirmé leur volonté commune de relever les défis majeurs liés à la digitalisation du commerce et de la supply chain. Une lettre d’intention, co-signée par plusieurs acteurs de la filière et destinée à l’ensemble de la Restauration Hors Domicile, formalise cet engagement et définit les bonnes pratiques à adopter.

La filière foodservice doit aujourd’hui relever des défis majeurs liés à la digitalisation du commerce et de la supply chain pour répondre à la fois aux exigences des clients, des consommateurs connectés, et de la réglementation.

La stratégie des acteurs est simple : intensifier la collaboration des entreprises pour co-concevoir des bonnes pratiques d’identification des produits et de partage d’informations en s’appuyant sur les standards GS1. Cette stratégie doit être commune à tous les professionnels, de la TPE aux chaînes de restauration, pour bénéficier des gains de productivité liés à l’adoption des standards GS1.

Le foodservice scelle son engagement collectif pour réussir sa transformation digitale

Plusieurs organisations professionnelles et entreprises leaders (tels que BONDUELLE, BRAKES GROUP, C10, ELIOR, FLUNCH, METRO, MONDELEZ, NESTLE, POMONA, SAUPIQUET, SODEXO, TRANSGOURMET et YOPLAIT) ont donc formalisé leurs intentions en publiant une lettre d’engagement commune. L’objectif de cette lettre vise à fédérer le plus grand nombre d’entreprises pour co-concevoir les bonnes pratiques et les solutions adaptées à la filière autour de 3 enjeux majeurs :

  • Améliorer la qualité et la valorisation des informations-produits
  • Garantir la traçabilité alimentaire (matières premières, modes de production, lots, origine, localisation, destination, retraits/rappels)
  • Optimiser la chaîne logistique de la commande au patient

Les principales entreprises leaders du secteur sont convaincues que la collaboration entre tous les acteurs est un facteur clé de succès. Comme le souligne Cédric Lecolley, Directeur Marketing et Commercial de GS1 France, « l’implication de tous dans cette démarche est primordiale pour accroître la satisfaction des clients, mais aussi gagner en efficacité dans les relations commerciales et fluidifier la chaîne logistique du fabricant au consommateur ».

Le message des acteurs engagés est clair : le succès de cette démarche repose sur un engagement de chaque entreprise volontaire pour incarner la transformation digitale de la filière !

Pour consulter la lettre d'engagement, cliquez sur ce lien

À propos de GS1 France :

GS1 est une organisation mondiale, sans but lucratif, présente dans 150 pays à travers 112 organisations nationales et plus d’1,3 million d’entreprises adhérentes dans le monde.

GS1 France offre un véritable espace de collaboration et de co-création de valeur  en réunissant des entreprises de toutes tailles, au sein de communautés d’intérêts sectorielles et métiers où elles peuvent co-concevoir et définir les standards et bonnes pratiques qui répondent à leurs enjeux business.

Ce sont plus de 38 000 entreprises adhérentes en France, issues des principales filières de l’économie (Produits de Grande Consommation, Santé, Restauration, Distribution généraliste et spécialisée, Monde Agricole, …) qui utilisent les standards GS1 et collaborent autour de trois domaines clés :

  • le produit digitalisé : créer une version digitale des produits pour toucher les consommateurs sur tous les canaux
  • la supply chain interconnectée : déployer de nouveaux modèles logistiques ouverts et interconnectés
  • le commerce omnicanal : rendre l'offre accessible partout et tout le temps

Cette concertation doit permettre d’élaborer ensemble une chaîne de valeur plus efficace, plus sûre et plus durable.

Pour plus d’informations: