Projet « CRC® Services » Ouvrir une nouvelle voie à la mutualisation logistique

Standards : EPCIS / Internet des objets

  • Jeudi 14 novembre 2013
  • Types de documents : Communiqués de presse

Sélectionné lors de l’appel à projets innovants 2012, le projet « CRC® Services » se développe au sein du Club Déméter et prépare l’ouverture d’un tout premier Centre de Routage Collaboratif (1) en 2014. Les « Rendez-Vous Déméter » forment l’occasion de présenter ce projet à la profession.

La démonstration n’est plus à faire : la mutualisation logistique constitue une démarche vertueuse à bien des égards. Pour la grande distribution, c’est un moyen efficace de maintenir des fréquences de livraison élevées tout en diminuant l’impact environnemental du transport.
Pourtant, l’approche reste limitée à quelques expériences et se développe lentement. C’est qu’il s’agit d’une démarche structurellement lourde à mettre en oeuvre. Elle touche en profondeur aux organisations et implique un engagement mutuel, donc une forme d’interdépendance. « Il faut se mettre sous le même toit, partager des données et des véhicules ; il faut parfois déménager, etc. Les bénéfices de la mutualisation sont donc réalisés au prix de quelques contraintes pour l’agilité et la flexibilité des entreprises. Et ce sont ces contraintes qui freinent la généralisation de la mutualisation » note Eric Ballot des Mines ParisTech.

Mutualiser… et rester autonome

Le projet CRC® vise au dépassement de ces contraintes par l’innovation organisationnelle. « Il nous faut inventer un rouage entre industriels et distributeurs qui prenne la forme de petites plateformes de flux qui soient mutualisées en amont et en aval. Le principe est simple : on concentre les flux au niveau régional sur un point de livraison unique pour optimiser les chargements. Les industriels auront les moyens de grouper leur chargement à destination de plusieurs clients distributeurs. Et les distributeurs pourront être livrés en camions complets en provenance de plusieurs industriels. C’est de la mutualisation multi-multi. Nous appelons cela un Centre de Routage Collaboratif » explique Xavier Perraudin de la société 4S Network.
« Le CRC®, constitue une solution de mutualisation très ouverte puisque très standardisée. Il réceptionne, oriente, et expédie des palettes. Il publie toutes les informations de traçabilité selon un mécanisme standard (EPCIS). De ce fait, il représente un mode de collaboration très souple qui peut se dupliquer. On l’exploite ponctuellement ou régulièrement selon ses choix d’organisation » détaille Stéphane Cren de l’organisme GS1.

Enjeux économiques, enjeux environnementaux

« L’approvisionnement via un CRC® est si différente de l’organisation logistique actuelle qu’il a fallu en évaluer les propriétés et le potentiel par un travail de recherche issu de travaux plus théoriques sur l’Internet Physique. Sur le plan économique, nous pensons qu’un grand nombre d’acteurs seront en mesure de compenser le coût de la rupture de charge par l’optimisation du taux de chargement. Suivant le profil logistique de chacun, les économies pourront même aller très au-delà. Au plan environnemental, nous visons raisonnablement une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 25% sur les flux concernés » explique Eric Ballot.

Un laboratoire en 2014

« La démarche qui consiste à ouvrir de nouvelles voies à la mutualisation logistique, est évidemment une démarche qui va dans le bon sens, et qui mobilise activement les membres du Club. Face à l’ambition élevée du projet et à sa vision très stimulante pour le long terme, on voit que l’on a été capable d’élaborer un mode opératoire, une charte de fonctionnement qui rendent les prochaines étapes très concrètes et très accessibles » souligne Jean-Marie Picard du Club Déméter.
« Nous envisageons un premier CRC® laboratoire au cours du premier trimestre 2014 avec la participation des membres du Club Déméter mais également, et de manière très ouverte, de tout acteur industriel ou distributeur qui souhaiterait rejoindre et partager cette même ambition » conclut Jean-Marie Picard.

Contacts Presse GS1 : aurelie.oudin@gs1fr.org / 06 37 67 63 46

A propos de GS1 France …

Créée en 1972, GS1 est une organisation internationale qui compte 1,2 million d’entreprises adhérentes dans le monde et 33 000 en France. L’activité de GS1 est étroitement liée à l’évolution des technologies de l’information. Les standards promus par GS1, qu’il s’agisse du code à barres, de l’EDI, des catalogues produits ou de la RFID, ont modernisé les processus de distribution et les habitudes de consommation dans notre société.
En déployant les standards GS1, les entreprises s’engagent en faveur d’une circulation libre, responsable et sécurisée des marchandises et des informations qui leur sont liées, pour le bénéfice de tous, consommateurs, patients, pouvoirs publics...
Remerciements aux partenaires institutionnels du projet « CRC® Services ».