L’accord de partenariat signé avec EDONI

En discussion depuis quelque temps, GS1 France et EDONI sont parvenus à la signature d’un accord de partenariat pour une utilisation plus répandue des standards GS1 dans la filière bâtiment. Un accord qui devrait permettre aux acteurs de cette filière de disposer d’un format standardisé pour faciliter les échanges électroniques et tendre vers un référentiel commun.

Scan

EDONI, Echange de Données Normalisées et Informatisées, est une association qui regroupe un ensemble d’acteurs dans le secteur du bâtiment et notamment celui de la quincaillerie. EDONI fondé en 1986, promeut notamment l’usage de l’EDI (échange de données informatisées) basée sur le langage EDIFACT (Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport).

Cet accord signé le 20 avril 2018, signifie le rapprochement entre EDONI et GS1 France, garant d’un langage commun basé sur l’utilisation de standards internationaux et interopérables.

Ce partenariat a une double portée puisqu’il doit permettre d’une part qu’EDONI utilise et promeut les standards GS1 ((tels que le code GTIN (symbolisé en code à barre EAN), les Echanges de Données Informatisés (EDI), la Gestion des Données Synchronisées et le réseau d’interconnexion des catalogues électroniques (GDSN) ou encore la RFID)), et que d’autre part GS1 France face écho de l’action d’EDONI à partir du moment où cette dernière utilise ces standards internationaux.