Des billets « non-conventionnels » mieux tracés

Dans leurs activités quotidiennes, les banques commerciales collectent des billets qui peuvent être maculés, déchirés ou présumés faux.

Scan

Pour en confirmer la validité, les banques commerciales les envoient à la Banque de France, seule instance française autorisée à les authentifier. Cela permet ainsi aux banques commerciales de récupérer la valeur faciale de ces billets à retirer du circuit.

En termes logistiques, GS1 accompagne le secteur fiduciaire dans la standardisation des informations échangées entre les banques commerciales et la banque centrale. Ce besoin ne se limitant pas au marché français, il fait désormais l’objet d’une coordination au niveau européen.

Cette harmonisation des formats de messages échangés entre les banques permettra de réduire les coûts de développement des systèmes de communications et réduira le temps de traitement électronique de ces informations. Vous souhaitez contribuer à ce chantier ? Contactez-nous !