La Parfumerie Sélective épure son Big Data

Le secteur de la Parfumerie Sélective s'engage dans la synchronisation des données avec la publication récente d'un standard pour la fiche-produit.
 

Scan

Cette technologie induit l'utilisation de catalogues électroniques et de logiciels de référencement des produits, ce qui permet la création et l'envoi quasi-automatiques des fiches-produits d'une entreprise à l'autre. Avec la diminution du nombre de saisies et de ressaisies, associée aux contrôles automatiques de cohérence des données, les risques de mauvaise qualité des informations échangées s'en trouvent alors considérablement réduits par rapport à des formats propriétaires de fiches-produits sous tableurs.

Pour rappel, les erreurs les plus fréquentes se trouvent au niveau des informations dimensionnelles des produits (hauteur, largeur, profondeur du produit). Les entreprises membres de GS1 ont publié un guide de bonnes pratiques en la matière, téléchargeable sur le site de GS1 à cette adresse.