La facture électronique

Fiabilité, gain de temps et économies!

La facture électronique

De nos jours, les performances d’une entreprise reposent en partie sur ses capacités à échanger des données. Parmi ces données, on trouve la facture, qui constitue l’une des étapes capitales dans un processus commercial.

GS1 France, acteur majeur du déploiement de la facture électronique

Cadre légal

Le recours au format électronique est devenu une possibilité pour les entreprises dans leurs échanges avec l’Etat suite à la promulgation de la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008. L’Etat est tenu d’accepter les factures électroniques émises par ses fournisseurs depuis le 1er janvier 2012. En parallèle, les entreprises doivent désormais prendre en compte un nouveau cadre légal entré en vigueur en France au 1er janvier 2013, qui offre aux partenaires commerciaux le choix entre différents modes possibles de facturation électronique.

GS1 France, un partenaire pour vous accompagner dans le déploiement de la facture électronique

GS1 France accompagne les acteurs du marché dans la transition digitale de leurs factures. Sous l’impulsion de GS1 France, du MEDEF et de GALIA, le Forum National de la Facture Electronique (FNFE) s’est constitué en association le 14 avril 2016. Cette plateforme dédiée à la facturation électronique doit permettre une plus large concertation entre tous les acteurs publics et privés français, faciliter le déploiement de la facture électronique au sein des entreprises de toutes taille, mais aussi assurer une présence auprès des organisations européennes et des acteurs institutionnels importants.

GS1 vous propose un guide des bonnes pratiques de la facturation électronique, qui détaille les différents cas d’échanges de facture par voie électronique.

L’EDI au service de la facture électronique : le message INVOIC

Pour garantir l’authenticité de l’origine, l’intégrité du contenu et la lisibilité de la facture, il est possible d’avoir recours aux messages EDI GS1 intitulé INVOIC.

La facture électronique pour gagner du temps et réaliser des économies

En nette augmentation depuis plusieurs années, le recours à la facture électronique par les entreprises est source de multiples économies. Elle permet de réaliser des gains financiers substantiels, mais aussi de bénéficier de gains de productivité, de temps et de sécurité.

  • Réduction des coûts administratifs et d'archivage : suppression du papier, de l’impression, de l’affranchissement… et ceux d’archivage (suppression du lieu de stockage physique). Selon une étude menée par GS1, on sait que la facture électronique entrante coûte jusqu’à 6€ de moins que la même facture papier. La facture électronique sortante coûte elle jusqu’à 3€ de moins que la même facture papier.
  • Automatisation et rationalisation des processus (rapidité de traitement, intégration des données, rapprochement…)
  • Suivi et archivage simplifié
  • Amélioration de la relation commerciale (amélioration de la qualité des données, traitement plus rapide et diminution des litiges…)

Le gouvernement français a exprimé, dans son amendement N°SPE1561 (Rect) que « des études montrent que les services comptables consacrent 30% de leur temps à la saisie manuelle des factures fournisseurs et que la dématérialisation des factures représente une économie de l’ordre de 50% à 75% par rapport à un traitement papier et réduit le coût de traitement d’environ 30% ».