Cliquez ici si vous ne pouvez pas lire le contenu de ce mail
GS1 France Des Codes et des News
Janvier 2013
Envoyer à un ami   |   S'abonner   |   Archives   |   Welcome  

EDITO

 

Chers adhérents,

Vos représentants réunis au sein du comité de gestion de GS1 France ont défini en décembre de l'année dernière les priorités de l'organisation pour l'année 2013. Elles sont guidées par 2 évolutions majeures qui bouleversent le commerce d’aujourd’hui, toutes formes

 
et toutes catégories de produits confondus, y compris dans le domaine de la santé. La première est l'explosion de la vente en ligne avec 45 milliards d'euros en 2012, et en particulier le drive-in dont le volume devrait tripler à l'horizon 2015. La deuxième est l'accroissement des exigences du régulateur en matière d'information sur les produits. Pour GS1 cela a pour conséquence l'absolue nécessité de déployer rapidement les échanges standardisés d'images produits, et de mettre à niveau le standard de fiche produit pour satisfaire les exigences réglementaires de l'information consommateur. Aussi un groupe dédié au e-commerce a été créé. Son objectif sera de répondre au défi lancé par Mike McNamara, l'initiateur du projet Drive-in de Tesco :  « […]  il n'y a pas d'échappatoire à l'extension des données que nous publions sur nos sites de vente en ligne, dans l'avenir nous vendrons sur la base des données fournies aux consommateurs ».
Le défi de la qualité des données dans la chaîne d'approvisionnement reste une priorité, certaines entreprises intègrent plus de 90% des fiches produits, des commandes, des avis d'expédition et des factures. Elles y gagnent en automatisation, en productivité et elles contrôlent mieux la sécurité des produits, mais elles sont encore une minorité.
Plus d'échanges d'information sur les produits, plus de qualité des données, une meilleure visibilité sur la chaîne d'approvisionnement pour plus de service et de sécurité du consommateur. Telles sont les  priorités de GS1 en 2013.
,

Pierre Georget

Président du Directoire

 

 

Standards, secteurs, les priorités de GS1 en 2013

                                                

Vers le bouclage des flux 

       

L’année 2013 marquera l’arrivée à maturité de l’intégration de l’avis d’expédition électronique (DESADV) dans le processus de réception de marchandises chez les distributeurs.
Après de longues années de montée en charge de l’envoi de l’avis d’expédition par les fournisseurs, certains entrepôts arrivent à intégrer plus de 90% de leurs réceptions en automatique.
Les distributeurs ont achevé les modifications nécessaires de leurs systèmes d’information pour accueillir les avis, les intégrer et bénéficier des gains de productivité associés.
Le bouclage des flux est en marche avec la fiabilisation des données, la prochaine étape sera la mise en place des messages d’avis de paiement.

 

La qualité des données de base reste un sujet prioritaire

   

En 2012, le volume de données produit dématérialisées dans le réseau des catalogues électroniques (GDSN) a été particulièrement significatif. La dynamique se poursuit en 2013 avec de nombreux autres chantiers sur l’information produit. Les données multimédia, la mise en conformité au règlement 1169/2011 sur l’information aux consommateurs  et la qualité de l’information sont les principaux sujets de travail pour l’année 2013. La synchronisation des GLN doit également permettre de réduire les coûts de gestion des données partenaires grâce à l’annuaire OuLivrerQuiFacturer.fr

Contact

 

 


Plus de sécurité pour le consommateur et le patient 

La traçabilité demeure encore et toujours une priorité pour les entreprises adhérentes à GS1. Le déploiement du marquage GS1-128 et des avis d'expédition électroniques, dans le secteur des Produits de Grande Consommation est une étape décisive pour le suivi logistique.  La lutte contre la contrefaçon est un autre volet de la sécurité des produits, l’accord signé entre GS1 et l’Organisation Mondiale des Douanes démontre que les standards GS1 par leur caractère collaboratif permettent d’envisager une lutte plus efficace grâce à un meilleur échange d’informations entre marques et contrôleurs.

Contact

 

Les standards au service de l’excellence opérationnelle en point-de-vente   

Avec l’explosion du commerce en ligne, le magasin physique doit se réinventer autour de l’exécution de ses basiques : accueil, service aux clients, productivité en caisse, introduction du cross canal ou encore prise en compte d’une consommation plus responsable. Pour soutenir ces enjeux, GS1 a défini deux priorités pour 2013 : le déploiement du standard GS1 pour la RFID qui doit permettre d’améliorer la disponibilité des produits et du personnel tout en optimisant les stocks et lutter contre la démarque. La traitement automatique des coupons en caisse pour réduire leurs coûts de gestion et réussir la transition des magasins vers le cross-canal.

Contact

  


Les standards au service d'une économie responsable

En quoi un code à barres ou une étiquette RFID sur un produit ou un document électronique contribuent au développement durable ? Les standards GS1 ont déjà permis une gestion plus raisonnée de la chaîne d’approvisionnement grâce à son optimisation. Avec les travaux sur les données environnementales des packagings ou la réduction de la démarque commerciale et du gaspillage grâce au GS1 DataBar, les travaux de GS1 en 2013 confirment que l’utilisation des standards permet de contribuer plus efficacement à la préservation de la planète.  

Contact

 

LA VIE DES SECTEURS

 

La Parfumerie Sélective se dote de bonnes pratiques de retrait harmonisées

Le projet ECR-GS1 de modernisation de la chaîne logistique du secteur de la Parfumerie Sélective vient de clore une nouvelle étape de sa feuille de route. Après six mois de concertations ayant mobilisé des experts distributeurs, fabricants et fédérations, le secteur a publié le Manuel des Bonnes Pratiques Logistiques de Retrait des Produits Cosmétiques. Ce manuel permet notamment de faciliter par les distributeurs et les fabricants le retrait des rayons de produits cosmétiques présentant une non-conformité, afin de garantir la sécurité du consommateur final.
Ce manuel est téléchargeable à cette adresse.

Contact

 
 

Les distributeurs en parfumerie et le Règlement Cosmétique

 

Le 11 juillet 2013, le règlement relatif aux produits cosmétiques sera applicable en totalité. Ce règlement comporte des dispositions relatives aux obligations des distributeurs de produits cosmétiques. Pour accompagner les distributeurs dans leurs nouvelles obligations, la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) qui regroupe les fabricants de parfums et produits cosmétiques organise, en lien avec la FFPS, le lundi 18 février 2013 de 14h à 17h une conférence-formation gratuite à l’auditorium du MEDEF, 55 avenue Bosquet, Paris, 7ème. 

Pour en savoir plus

 
 

AU FIL DE L’INNOVATION

 

Lancement du Groupe de Standardisation
« Fiche Produit & Parfumerie Sélective »

 

Un nouveau chantier s’ouvre le 28 février prochain : "La standardisation de la fiche-produit pour le secteur de la parfumerie sélective", l'objectif est de faciliter et fiabiliser les échanges de données-produits entre partenaires commerciaux. Il est ouvert à toutes les entreprises désireuses de s’investir dans le chantier de la synchronisation des données-produits pour le secteur de la parfumerie sélective. Les entreprises participantes devront être à jour de leur cotisation GS1, GENDI ou GENFA et avoir signé la politique de propriété intellectuelle.

.Contact

 
 
La facture électronique reprend du service !                                    

L’année 2013 s’annonce riche pour la facture électronique. La transposition en droit français de la Directive européenne 2010/45/UE relative au « système commun de taxe sur la valeur ajoutée en ce qui concerne les règles de facturation » va en effet alimenter de nombreuses discussions. Dans ce contexte, GS1 France ouvre un groupe de standardisation "Facturation électronique" qui aura notamment pour mission de mettre à jour les documents relatifs à la dématérialisation de la facture et les qualifications en conséquence des modifications apportées par la loi.


Contact

 
 
 

GS1 France qualifie un nouvel outil Web-EDI pour la traçabilité

L'outil WebEDITrust version 3.0 développé par la société ICDSC a obtenu la Qualification GS1 France Cahier des Charges de l'Excellence Logistique. Cette qualification atteste de la capacité des outils à recevoir des commandes EDI, à répondre à ces commandes en décrivant les expéditions créées avec le détail des numéros de lot et des dates limites de consommation. Mais également à imprimer les étiquettes logistiques standards et à envoyer le message avis d'expédition EDI correspondant. La solution proposée par ICDSC est la cinquième solution à obtenir cette qualification autrefois dénommée Qualification Web-EDI Traçabilité. 

Pour en savoir plus

 

Fruits  & Légumes, Vin, Bâtiment, Santé, Cosmétique, des formations aux standards GS1 adaptées à votre secteur

Le Centre de Formation GS1 France dispose de 17 experts de l’utilisation des standards GS1 dans vos secteurs  pour vous former sur la mise en œuvre des solutions GS1 qui créent de la valeur au sein de votre entreprise. En plus des formations fondamentales (codes à barres et traçabilité des produits), techniques (messages EDI, facture électronique, catalogue électronique, RFID, …), GS1 France propose de nouvelles formations adaptées aux besoins des secteurs (vin, fruits et légumes, bâtiment, santé, cosmétique,…) qui répondent aux demandes de vos partenaires et aux obligations règlementaires en vigueur. Ces formations sont dispensées en inter (multi entreprises) ou en intra (adaptées à votre entreprise) et peuvent bénéficier d’une prise en charge financières des OPCA.

Contact

 
 
  
 
 
Standards, secteurs, les priorités 2013
Le saviez-vous ?
La vie des secteurs
Au fil de l'innovation
HOTLINE HOTLINE
01.40.95.54.10
Consulter l'agenda
de GS1 France

Découvrez nos sites

STANDARDS
 

EDI, Qui Fait Quoi ?

  GS1 France, sous l'impulsion de GENDI, l'organe de représentation des adhérents distributeurs et prestataires logistiques, propose un espace d'information où chaque fournisseur peut connaître quel standard GS1 est utilisé par les adhérents de GENDI.
En savoir plus
   

Prochaines formations
 

Marquer ses produits avec un code à barres :
05.02.2013

Optimiser vos processus logistiques et de traçabilité avec les standards GS1 :
06.02.2013

Les catalogues électroniques & la fiche produit :
12.02.2013

La facture électronique : 13.02.2013
Comprendre le langage EANCOM® : 14.02.2013

 

En savoir plus

Témoignage
 

Cambodge, la station essence à votre service !

La distribution est comme le reste du pays en construction et reste encore très peu implantée. Aujourd’hui, elle ne se présente qu’au travers de petites et moyennes surfaces…..

 

En savoir plus

 

 
Contact  -  S'abonner  -  Se désabonner