Cliquez ici si vous ne pouvez pas lire le contenu de ce mail
GS1 France Des Codes et des News
3 Avril 2013
Envoyer à un ami   |   S'abonner   |   Archives   |   

EDITO

Chers adhérents,

Aujourd'hui 3 avril 2013, nous fêtons l’anniversaire des 40 ans de GS1 : c’est l’occasion d’évoquer une grande figure du commerce moderne, un visionnaire, Bernardo Trujillo. Dans les années 60, il organisait des séminaires dans l’Ohio pour NCR. Tous les commerçants français de l’époque ont fait le pèlerinage à Dayton pour entendre la parole de celui qu’on appelait "l’oracle de la distribution". En 1966, il écrivait : "Il faut mécaniser. Il faut palettiser. Il faut automatiser. Il faut utiliser l’électronique. Nous produisons à la machine. Nous cultivons nos terres à la machine. Et nous vendons à la main. Article par article, client par client, dans des magasins moyenâgeux, avec des  méthodes moyenâgeuses …" Mécaniser, automatiser la distribution, c’est ce que permettra de réaliser le code à barres dont la naissance sera annoncée le 3 avril 1973.
Les paroles de Trujillo restent prophétiques pour les 40 ans à venir, l’électronique, l’internet, la téléphonie mobile ont ouvert de nouvelles possibilités de commercer. Comme lui, nous pourrions écrire : "nous produisons avec l’électronique, nous communiquons avec internet, nous vivons avec nos mobiles, et… nous vendons toujours à la main 95% des produits". Les travaux menés aujourd’hui au sein de GS1 laissent deviner ce que sera la distribution à l’horizon 2030 ou 2040 : une distribution d’extrême précision, pilotant toujours plus finement la production, et à laquelle le consommateur sera intimement associé, si ce n’est intégré. Ce ne sera plus seulement le temps du "libre service" mais de "mon service". Le client sera vraiment Roi, mais comme tout Roi, il sera vu et connu de tous. Au-delà de la technologie une nouvelle éthique du commerce devra être pensée.

Pierre Georget

Président du Directoire

 

 

3 avril 1973, 3 avril 2013 : GS1 fête ses 40 ans

                                                

Quand les chewing-gums Wrigley entrent dans la postérité

       

A peine plus d’un an après le choix du code à barres comme système d’identification des produits, le premier passage en caisse d’un produit muni d’un code à barres intervient le 26 juin 1974 dans un supermarché de l’enseigne Marsh à Troy (Ohio) aux Etats-Unis.  Les chewing-gums Juicy Fruit de la marque Wrigley entrent dans la postérité. L’emballage original ainsi que le ticket de caisse sont exposés à l’American History Museum de Washington DC.


En savoir plus

 

GS1 : 40 ans de collaboration industrie-commerce

   

Le 3 avril 1973, les leaders de l’industrie et du commerce sélectionnent le code à barres comme système d’identification des produits : cette date marque le point de départ de la mission de GS1 au service des entreprises. 40 ans plus tard, plus de 8 milliards de produits sont scannés chaque jour à travers le monde. Les solutions d’identification GS1 constituent le socle du commerce moderne. Avec plus de 1,2 million d’entreprises utilisatrices dans le monde (dont 33 000 en France) et près de 150 pays utilisateurs, GS1 est devenue la plus grande organisation mondiale de standardisation présente dans plus de 20 secteurs : les produits de grande consommation, la santé, la parfumerie sélective, le bâtiment…

En savoir plus

 

 


Les apports du code à barres

Le code à barres s’est imposé aussi bien dans les magasins que dans les entrepôts comme un outil de gestion du quotidien qui permet d’identifier les produits, gérer les stocks, suivre les opérations commerciales, augmenter la productivité en caisse. Actuellement, avec la montée en puissance du self check-out et du self scanning en magasin, le code à barres est pour la première fois utilisé par les consommateurs. Depuis 2007, il est également devenu la clé du packaging étendu, permettant de donner l’information sur le produit grâce au smartphone.

En savoir plus

 


Le code à barres dans 40 ans ?  

Avec les avancées du monde numérique, GS1 se projette dans les 40 prochaines années pour construire un monde où les objets seront en réseau. Non seulement ils seront connectés les uns aux autres, et aux humains, mais ils produiront aussi des données sur leurs déplacements, leurs températures, leurs origines, leurs environnements. Une certaine forme d’intelligence leur sera donnée.
Le code à barres sera-t-il toujours tel que nous le connaissons, noir et blanc, fait de barres ou de petits carrés ? Ou sera-t-il lui aussi dématérialisé dans une étiquette électronique / RFID ? Il sera plus facile à lire, le passage en caisse sera encore plus rapide et moins contraignant pour le consommateur. La traçabilité tout le long de la chaîne d’approvisionnement sera plus fiable, la gestion des dates de consommation et des retraits rappels sera plus aisée. C’est toute la visibilité des opérations, de la fourche à la fourchette, du laboratoire au lit d’hôpital, qui sera plus précise. Ainsi seront facilitées une meilleure utilisation des ressources et une plus grande sécurité du consommateur.

En savoir plus

  


@GenBcode, le fil twitter des fans du code à barres

Afin de réunir autour de lui tous les fans, les curieux, les adeptes du code à barres, GS1 France a lancé sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, un compte Génération BarCode. Chaque jour, Génération BarCode livre un regard informatif sur la distribution, mais aussi décalé et parfois insolite. A votre tour, participez à ce mouvement en nous suivant sur Twitter et en publiant infos, photos,…
  

En savoir plus

 
 

40 ans toute l’année 2013

Si le début des festivités liées à l’anniversaire des 40 ans de GS1 et du code à barres démarrent le 3 avril, elles se poursuivront toute l’année au travers d’événements, de manifestations. Découvrez jeudi 4, le numéro spécial de LSA consacré à GS1 et aux applications du code à barres en magasin. Début juin, GS1 s’associe à l’exposition "I Love Pack " au Cnam sur l’histoire du packaging étroitement liée aux codes à barres. Fin août, pour sa désormais traditionnelle Université d’été, GS1 se projettera en 2053 pour réfléchir aux futures applications du code à barres.

En savoir plus

 
 
 
Dossier spécial :
GS1 fête ses 40 ans
Consulter l'agenda
de GS1 France

GS1 fête ses 40 ans


 
Contact  -  S'abonner  -  Se désabonner