Cliquez ici si vous ne pouvez pas lire le contenu de ce mail
GS1 France Des Codes et des News
Octobre 2009
Envoyer à un ami   |   S'abonner   |   Archives   |   Welcome
EDITO

En 2004, Gencod devenait GS1 – Global Standard One...108 organisations nationales adoptaient sous un même patronyme, une même ambition : « permettre aux communautés d’utilisateurs de développer et de mettre en œuvre les standards internationaux, en fournissant les outils et en créant la confiance nécessaire... ».

Mobile commerce, RFID, traçabilité, contrefaçon..., les standards GS1 émergent et se conçoivent aussi bien au niveau international que local, toujours dans un esprit de concertation. Dans quelques jours, la France sera d’ailleurs au cœur de la gouvernance de GS1 puisque nous accueillerons à quelques jours d’intervalle, le Management Board qui  réunit les grandes entreprises de la distribution, de l’industrie des biens de consommation et de la Santé, suivi  la semaine suivante par le forum des experts en technologie d’identification automatique et de e-commerce , le « GS1 Standards Development Event » à Lille.
Si GS1 compte plus d’1 million d’entreprises adhérentes dans le monde réparties dans 145 pays, le déploiement n’en demeure pas moins national. Chaque pays, en cohérence avec les attentes de son marché, détermine ses actions prioritaires en matière de déploiement des standards.

Pierre Georget 
Directeur Général GS1 France

le dossier du mois
GS1, d'une organisation mondiale à un déploiement local
     

Marketing : création de 5 comités de pilotage  


Un seul leitmotiv, pour les Comités de Pilotage au sein desquels GS1 définit ses priorités d’action : accélérer l’adoption des standards tout en privilégiant les usages.
A ce jour, 5 comités ont été créés :
- catalogues électroniques/PGC,
- factures dématérialisées/PME,
- santé/stratégie logistique,
- construction/EDI et fiches produits,
- transport logistique/flux d'information
Composés d’utilisateurs opérationels, les Comités élaborent  des plans stratégiques à 3 ans dans un esprit collaboratif : définition des pré-requis du secteur, de supports communs, d'audits,  actions de formation, business cases, stratégie de communication dédiée. Des tableaux de bord permettent, au final, de mesurer régulièrement les effets des actions conduites. Dépendants directement du Comité de gestion, les comités de pilotage s’assurent de l’alignement des objectifs et des livrables des groupes de travail. 

Contact

La France accueille le Management Board et le Jag/ GSMP


La France accueille cette année deux événements majeurs pour l’organisation internationale GS1. Le Management Board à Versailles ( les 20 et 21 octobre) qui réunira les membres du Conseil d'Administration de GS1. Quelques jours plus tard, du 26 au 30 octobre à Lille, plus de 300 acteurs membres des groupes de travail auront pour mission d’assurer le développement et la mise à jour des standards.
A cette occasion, un programme de visite de sites est organisé : la Redoute, Auchan, IER, le PIRVI..., nous ouvrent leurs portes.
Le mercredi 28 octobre à Lille Grand Palais, nous vous invitons à assister à une grande conférence pleinière, avec les témoignages de GEODIS, Auchan, METRO, Kraft...

S'inscrire

     

Déploiement des standards dans le secteur amont, une affaire européenne !



L’industrie européenne des PGC et leurs fournisseurs amont (emballage et matières premières) ont sollicité GS1 dans l’accompagnement du déploiement de ses standards.
Afin d’assurer une assistance locale identique pour les pays utilisateurs membres de l’initiative globale du secteur amont (GUSI - Global Upstream Supply Initiative), GS1 coordonne l’ensemble des activités de déploiement de ses organisations. Ainsi chaque pays apporte à ses utilisateurs le même soutien et applique la même démarche pour garantir l’interopérabilité des implémentations. Le rôle de coordinateur européen est assuré par GS1 Global Office et a reçu le soutien de GS1 France, en la personne de Séverine HERVE, chef de projet.  En 2009-2010, l'objectif est de soutenir la mise en place des standards GS1/GUSI afin d’augmenter leur adoption et leur interopérabilité.


Contact

GS1 contribue au développement international des standards de l’ONU 


GS1 France et UN/CEFACT (United Nations Centre for Trade Facilitation and Electronic Business) travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs années.
Parmi les dossiers prioritaires de GS1 au sein de cette structure internationale : la publication de la nouvelle génération de standards EDI, notamment l’UN XML, pour les secteurs cibles de GS1 (Supply Chain, Transport & Logistics, eGovernment) ; une  étape importante également avec la publication récente des nouvelles spécifications de schémas UN XML pour la Facture Multi-sectorielle (Cross Industry Invoice V2 - CII). Rappelons que le développement a été suivi de près par la Commission Européenne qui a choisi cette nouvelle publication comme l’unique standard de référence pour le marché Européen. Enfin, GS1 mènera les démarches nécessaires pour aligner la Facture en GS1 XML V2.5 avec la CII V2 et à la déployer par la suite à travers d’un guide d’implémentation global avec le but de faciliter l’interopérabilité entre secteurs et pays.              

Contact 

     
     

La question du mois

Je vais faire réaliser les emballages de mon produit (unité consommateur). Quel emplacement dois-je réserver pour le code à barre ?

Lire la réponse

 
DU CÔTÉ DES SECTEURS
Tetrapak équipe ses 30 usines sur cinq continents

Tetrapak, leader mondial de l’emballage carton alimentaire, a accompli en quelques mois un projet mondial d’harmonisation de ses étiquettes logistiques aux standards GS1. En cinq mois, 30 usines situées sur les cinq continents et représentant plus de 99% de la production de Tetrapak, se sont alignées sur les standards GS1 en mettant en place une étiquette unique sur leurs palettes. Aujourd’hui, tous les clients de Tetrapak reçoivent les informations présentes sur la palette sous le même format. Ces derniers y voient déjà un avantage compétitif énorme.  Tetrapak ne s’arrête pas là, puisqu’à l’horizon 2012, l’objectif est d’incorporer l’ensemble des informations palette dans des tags RFID/EPC : un nouveau challenge ! Nous saluons le soutien de GS1 Suède à Tetrapak dans cette démarche d’harmonisation.

En savoir plus

 
 
La fiche-produit internationale s’ouvre aux secteurs du non-alimentaire

Largement déployée dans le secteur des Produits de Grande Consommation, la fiche-produit GS1 se développe aujourd’hui pour les produits non alimentaires, en particulier pour le bricolage. De l’équipement de la maison aux produits électroniques, toutes les données de la fiche-produit permettant l’approvisionnement de ces produits ont d’ores et déjà été définies, c’est au tour des caractéristiques techniques d’être élaborées.

Contact

 
 
Le secteur "Livre" se dématérialise

Le secteur « Livre » se caractérise par des spécificités propres : mise en vente des nouveautés, retour des invendus, traitement des ouvrages défectueux... Afin d’échanger électroniquement et de manière standardisée ces caractéristiques essentielles à son bon fonctionnement, les acteurs du marché, avec le soutien de GS1 France, ont développé 6 messages EDI « Livre » : envoyer une commande, réponse à une commande, avis d’expédition, avis de réception, avis de retour de marchandise, instructions de retour de marchandise. Retrouvez l’intégralité de ces messages en EANCOM®2002 (D01B) sur le site de GS1 France.

En savoir plus
 
 
 
AU FIL DE L'INNOVATION
Projet BRIDGE : le rapport final !

    

Les 8 et 9 octobre ont eu lieu à Londres, les auditions finales du projet BRIDGE par la Commission Européenne. Ce projet d’un budget de 13 millions d’Euros, élaboré sur trois ans, a permis le développement de solutions matérielles et logicielles innovantes mettant en œuvre les standards EPCglobal, par exemple, un concept de linéaire intelligent, embarquant lecteurs et antennes RFID. Le projet BRIDGE a également produit de précieuses contributions en matière de standardisation dans les domaines des capteurs, de la sécurité et des Discovery services. De nombreux pilotes ont permis de consolider des business cases sur des solutions : anti-contrefaçon, applications magasins, gestion des supports réutilisables, etc.

En savoir plus

 

Les nouveautés GS1 sur le salon Traçabilité 2009

    

Lors du salon Traçabilité/Progilog (25 et 26 novembre - Porte de Versailles, Pavillon 8) GS1 France annoncera 3 grandes nouveautés dans son actualité traçabilité :
- Le lancement officiel du portail web de lutte contre la contrefaçon « EstCeAuthentique »,
- Les nouvelles applications de la RFID pour lutter contre la démarque en magasin,
- La présentation du nouveau standard mondial de traçabilité le « Global Standard Traceability »,
Retrouvez toute l’actualité de GS1 sur le stand B18 et un cycle de conférences où seront présentés les bénéfices économiques de l’usage des standards ainsi que les solutions GS1 pour la contrefaçon, la traçabilité des produits de santé et l’anti-vol.

En savoir plus

 
 
 


 
Actualité à la une

Le dossier du mois :
GS1, d'une organisation mondiale pour un déploiement local

Le saviez-vous ?
La parole aux secteurs
Au fil de l’innovation
HOTLINE HOTLINE
01.40.95.54.10
Consulter l'agenda
de GS1 France
STANDARDS
 

EDI : Qui Fait Quoi ?

 

GS1 France, sous l'impulsion de GENDI, l'organe de représentation des adhérents distributeurs et prestataires logistiques, propose un espace d'information où chaque fournisseur peut connaître quel standard GS1 est utilisé par les adhérents de GENDI.
En savoir plus

   
  Dernière dépêche
Prix : Le salon E-Commerce récompense CodeOnLine 
 

GS1 France s’est vu décerner un Award dans la catégorie mobile pour son service CodeOnLine. Ce prix célèbre une démarche originale : donner l’opportunité aux marques d’associer le téléphone portable et le code à barres présent sur le produit, pour offrir une nouvelle expérience aux consommateurs. Cet Award récompense aussi les efforts de standardisation de GS1 France dans le monde du mobile depuis 3 ans.

En savoir plus

 

FORMATION

 
 

Participez aux prochaines sessions de formation

Marquer ses produits avec un code à barres : 3 novembre 2009.
Traçabilité et Logistique : 4 novembre 2009.

 S'inscrire

 

 


 

 

 
Contact  -  S'abonner  -  Se désabonner