Les standards GS1 pour la logistique fiduciaire

Fiches découverte

Plusieurs Banques Centrales Nationales de l’Eurosystème ont décidé d’utiliser les clés GS1 d’identification associées aux messages standardisés GS1 dans le cadre de la logistique
nationale du numéraire.
De plus, les standards GS1 ont été officiellement approuvés par la Banque Centrale Européenne pour les échanges de données informatisés (EDI) concernant les transactions de numéraire transfrontières.

Les différentes étapes de circulation des flux de numéraire vont de la commande à la prise en charge de billets et de pièces et de leur distribution jusqu’aux points de desserte. Elle implique l’intervention de plusieurs acteurs, ce qui nécessite des transactions hautement sécurisées et fiables.

Le système GS1 améliore l’efficacité, la sécurité et la traçabilité à toutes les étapes de la logistique fiduciaire.

Concrètement, les standards GS1 contribuent à :
• accroître la fiabilité du suivi physique des colis et assurer leur traçabilité,
• optimiser et standardiser les flux de messages entre professionnels de la filière fiduciaire,
• éliminer les multiples saisies manuelles par l’enregistrement automatisé des données et assurer ainsi la qualité de l’information,
• gagner du temps en termes de préparation, d’expédition et de réception des lots,
• fiabiliser et optimiser les stocks,
• améliorer la qualité de service.

Les différents acteurs concernés sont :
• les Banques Centrales Nationales (BCN) pour les activités d’impression et d’entretien,
• les établissements de crédit,
• les sociétés de transport de fonds (prestataires logistiques) et de traitement de valeurs,
• les entreprises commerciales.

Documents à télécharger