Index égalité femmes-hommes chez GS1 France

Dans le cadre de la lutte contre les inégalités salariales entre les femmes et les hommes qui fait l’objet de dispositions législatives, les entreprises de plus de 50 salariés doivent mesurer leurs résultats et en assurer leur transparence et diffusion.

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a été placée au cœur des priorités gouvernementales. Dans ce cadre, la lutte contre les inégalités salariales entre les femmes et les hommes fait l’objet de dispositions législatives adoptées dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018. L’égalité salariale entre les femmes et les hommes répond désormais à une obligation de résultats et non plus simplement à une obligation de moyens. Les entreprises de plus de cinquante salariés doivent mesurer leurs résultats en matière d’égalité salariale entre les femmes et les hommes et assurer la transparence du résultat en le publiant sur leur site.

Comment est-il calculé ?

Cinq indicateurs calculés sur un total de 100 points, permettent de définir l’index d’égalité professionnelle :

  • l’écart de rémunération femmes-hommes,
  • l’écart de proportion des augmentations individuelles,
  • l’écart de répartition des promotions (uniquement pour les entreprises de plus de 250 salariés). GS1 France n’est donc pas concernée par cet indicateur,
  • le nombre de salariées augmentées dans l’année de leur congé de maternité,
  • la parité parmi les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise.


Quelle note obtenue par GS1 France ?

Sur la base de ces critères, GS1 France est fier d’avoir obtenu pour 2020, la note de 81/ 100

Ce résultat place l’entreprise au-delà du seuil de 75 points identifié comme le minimum à atteindre à un horizon de trois ans. GS1 France accorde une grande importance à la question de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qu’elle place parmi les axes majeurs de la politique des Ressources Humaines.