Aller au contenu principal
Publié le 08 décembre 2021

Qui sommes-nous ?

GS1 France est la société représentant en France l’organisation internationale GS1, neutre et à but non lucratif, créée par les entreprises pour faciliter et automatiser les échanges entre partenaires en s’appuyant sur un système d’identification unique.

Avec plus de 53 000 entreprises adhérentes en France (de la TPE aux grands groupes, couvrant près de 20 filières - produits de grande consommation et agroalimentaires, santé, marketplaces et e-commerce, transport et logistique, industries techniques, ferroviaire, énergie, construction…) et plus de 2 millions dans le monde, GS1 offre un véritable espace de collaboration et d’inclusion permettant de définir et adopter des règles communes – des standards - qui profitent à tous.

Avec les standards GS1, les entreprises identifient de façon unique leurs produits et unités logistiques, lieux, entités, équipements, tout au long de leurs cycles de vie, quel que soit le canal de vente.

C’est un langage commun qui fluidifie et sécurise l’échange et le partage d’information entre tous les partenaires et clients, partout dans le monde.

Que faisons-nous ?

Depuis la création de GS1 France il y a près de 50 ans, et au fil des évolutions du commerce et des pratiques de consommation, notre raison d’être opérationnelle n’a pas changé et peut se résumer dans ces 3 mots : identifier pour échanger.

Le code à 13 chiffres et son code-barres associé ont été créés dans les années 70 pour identifier les produits de grande consommation et faciliter leur passage en caisse. Il s’agit certainement du standard d’identification GS1 le plus répandu et le plus connu : le GTIN, pour Global Trade Item Number, aussi connu sous son ancien nom de code EAN, GENCOD ou UPC. Depuis, ce standard s’est étendu à d’autres produits : billets de banque, produits de santé, pièces détachées, équipements de sécurité, etc.

Le déploiement de son utilisation fait que près de 10 milliards de codes-barres sont ainsi scannés chaque jour partout dans le monde ! Il continue à se déployer avec l’ouverture vers de nouvelles industries, de nouvelles technologies et de nouveaux paradigmes sociétaux.

GS1 propose un système d’identification unique et non ambigüe, basé sur des règles décidées et appliquées par les acteurs concernés, pour les produits, lieux, entités, équipements, pièces détachées ou encore documents (facture, …). Il s’agit de la particule élémentaire et le préalable à l’automatisation de tout échange de type commercial ou transactionnel, supply chain ou logistique, ou encore de suivi de cycle de vie. Et cela quel que soit le canal de vente concerné, physique ou digital.

Comment travaillons-nous ?

Ce qui fonde le système d’identification de GS1, c’est avant tout des entreprises qui s’accordent pour nommer ou identifier les choses de la même manière afin de se comprendre dans leurs échanges au quotidien, de parler le même langage.

Mais ce sont aussi 3 principes majeurs qui guident les travaux réalisés par les entreprises dans le cadre de groupes de travail :

  • 1 produit = 1 GTIN, 1 GTIN = 1 produit. 
  • 1 auteur accrédité par GS1 : pour garantir l’intégrité du système, il ne peut y avoir qu’une seule source émettrice de cet identifiant.
  • Inclusion : les règles définies et mises en place permettent au plus grand nombre de les utiliser, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.

Collaboration et inclusion : les moteurs de la standardisation

Pour mener à bien ces travaux de standardisation, les entreprises, parties prenantes, organismes ou encore fédérations professionnelles, au sein d’une même industrie ou unis par des intérêts partagés, viennent collaborer au sein de GS1 France pour définir par consensus les règles communes qu’ils vont décider de s’appliquer.

L’inclusion est également un élément clé du système : le potentiel d’universalité d’un standard est essentiel et doit prendre en compte tous les besoins des utilisateurs, et de faire émerger un intérêt commun.

Ce processus de développement des standards GS1 en France s'organise au sein de groupes de travail composés de professionnels représentant les entreprises adhérentes et leurs écosystèmes.

Le processus de développement des standards et solutions GS1

Les principales étapes du processus de standardisation sont décrites dans le document, « Règles de gouvernance des travaux de standardisation - Grands principes et modalités de fonctionnement des groupes » , destiné à l’ensemble des adhérents et non adhérents de GS1 France, organismes professionnels, administrations, universitaires etc.

La finalité des travaux de standardisation est de définir de façon consensuelle et à des conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires, un langage global, ouvert et interopérable entre les acteurs économiques afin d’optimiser leurs relations, et ce, dans l'intérêt commun. L’ensemble de ces principes vise notamment à améliorer la productivité des entreprises en éliminant les erreurs de saisie, d’interprétation des informations, etc.